• 23 MAR 19
    • 0
    En Bourse, les particuliers sont loin d’investir en « bon père de famille »

    En Bourse, les particuliers sont loin d’investir en « bon père de famille »

    Mieux Vivre Votre Argent du 20/3/2019

    Par Audrey Spy

    En Bourse, les particuliers sont loin d’investir en « bon père de famille »

    Alexandre Ferci, gérant Actis Asset Management

    D’après une étude du courtier en ligne Binck.fr, les particuliers ont misé l’an passé très largement sur les sociétés françaises les plus volatiles de la cote. Une stratégie pour investisseur averti très actif peu adaptée pour des épargnants néophytes de long terme.

    Total, Vallourec, Claranova (ex-Avanquest), Air France KLM et Valeo ! Voilà le top 5 en volume des valeurs les plus échangées en Bourse par les particuliers en 2018 sur la plateforme du courtier en ligne Binck.fr. Ce classement, dévoilé par ce dernier début mars, diffère légèrement sur le SRD (service de règlement différé qui permet d’acquérir des titres avec un effet de levier) où les clients du courtier ont massivement investi sur Vallourec, Air France KLM, Renault, Kering et Peugeot. Mais les enseignements à tirer sur les pratiques boursières des investisseurs particuliers restent les mêmes : ils se focalisent sur les titres français les plus volatils et donc risqués de la cote !

    Un biais sur les investisseurs très actifs
    Ce résultat ne surprend pas Bourse Direct qui a enregistré des tendances similaires en 2018. « Air France KLM, Société Générale, ArcelorMittal, Vallourec et BNP Paribas figurent dans le top 5 des valeurs les plus échangées sur Bourse Direct l’an passé, commente Frédéric Garcia, responsable de la salle des marchés. Si nous avons toutes sortes de profils d’investisseurs comme clients, ces statistiques reflètent surtout les stratégies misent en œuvre par les plus actifs. » Ces derniers ont souvent profité de la chute des marchés en fin d’année dernière pour prendre des paris à la baisse sur certains titres et se repositionner sur des valeurs qui ont été massacrées.

    Une prise de risque importante
    Mais s’agit-il de la meilleure méthode à adopter ? Si vous êtes un investisseur aguerri, pourquoi pas. « Pour réaliser d’importantes plus-values en Bourse, il faut aujourd’hui se montrer très réactif et discipliné. La plupart de nos clients avertis n’hésitent pas à dynamiser leurs résultats lors d’épisodes de marché volatils en investissant à travers le service de règlement différé ou en souscrivant par exemple à des ETF à effet de levier», ajoute Frédéric Garcia. Ces techniques sont néanmoins risquées car elles peuvent vous faire gagner comme perdre beaucoup d’argent. Elles nécessitent donc des connaissances poussées et surtout une gestion quotidienne de votre portefeuille boursier puisqu’il vous faudra suivre l’actualité des sociétés cotées et les bruits de marchés.

    Une alternative : choisir des valeurs cœur de portefeuille

    Si vous êtes plus néophyte, nous vous conseillons d’investir sur le long terme avec une stratégie de « bon père de famille ». Elle consiste alors à sélectionner avant tout des titres robustes et moins volatils. « L’Oréal, Total, Danone, EssilorLuxottica ou encore Kering constituent des valeurs cœur de portefeuille toujours intéressantes», souligne Alexandre Ferci, gérant de GTA France au sein d’Actis AM.

    A l’heure actuelle, il vaut mieux se concentrer sur les entreprises cotées de qualité c’est-à-dire celles qui ont encore de belles perspectives malgré un contexte économique moins porteur, ou qui se positionnent parmi les leaders de leur secteur d’activité. Attention aussi au biais trop français de vos placements en actions. Les particuliers s’exposent en effet trop largement au CAC 40. Pour diversifier votre prise risque, n’hésitez pas à élargir votre horizon d’investissement avec des titres à l’étranger.

    Mieux VIvre Actis

    Alexandre Ferci, gérant Actis Asset Management

     

    Leave a reply →