• 11 JUIL 17
    • 0

    Lettre Trimestrielle Juillet 2017

    Une inflation maitrisée et une croissance mondiale bien orientée entraînent les banques centrales sur le chemin de la normalisation

    Le second trimestre a continué sur la lancée des deux précédents mais à un rythme moins soutenu. Les bons chiffres américains ont soutenu la tendance malgré un capital de confiance un peu érodé pour le nouveau candidat Trump. En effet, la nouvelle gouvernance ne parvient pas à imposer ses réformes au rythme souhaité (tax inversion, dépenses d’infrastructures, réforme de l’Obama care, allègements fiscaux) et le marché s’impatiente. En glissement annuel, le rythme de progression de l’économie américaine accélère par rapport au T4-2016 (+2,1% vs +2,0%). Ceci renforce notre conviction que l’économie américaine se trouve déjà dans une dynamique favorable sans prendre en compte d’effet « Trump ».

    Le dollar fut la première victime de ce changement de perception (-7,24% contre euro à 1,143).

    En zone euro, les incertitudes politiques sont en partie levée, avec l’élection française et le refus de la nation de porter au pouvoir les extrêmes prônant le protectionnisme et un sentiment anti-européen. Cela redonnent de l’élan et de l’unité au vieux continent à travers l’axe Paris-Berlin réaffirmé et laisse augurer d’une bonne dynamique de croissance.

    CLIQUER ICI POUR LE PDF COMPLET

     

    Leave a reply →