• 22 MAR 19
    • 0
    OPCVM : Investir dans les fonds flexibles

    OPCVM : Investir dans les fonds flexibles

    Café du Patrimoine du 22/3/2019

    Étude trimestrielle du l’Observatoire de la gestion flexible par Quantalys avec des données arrêtées au 31 décembre 2018

    OPCVM : INVESTIR DANS LES FONDS FLEXIBLES

    Plutôt que de reposer sur une répartition fixe entre les classes d’actifs actions, obligations et monétaire, les fonds flexibles proposent une allocation variable, fonction des conditions économiques et de marché. Leur but est de dégager une performance plus régulière, donc supérieure aux fonds profilés figés. Mais tous ne se valent pas.

    Café du Patrimoine vous présente les caractéristiques des fonds flexibles, les éléments à prendre en compte pour bien choisir son fonds flexible et notre sélection des fonds les plus intéressants du moment.

    Les fonds flexibles constituent une offre en fort développement. Vendus avec la “promesse” d’un rendement supérieur aux fonds à l’allocation fixe, ils s’adressent potentiellement à tout type d’investisseur recherchant un fonds diversifié.

    Là où les fonds profilés sont constitués sur la base d’un profil de risque déterminé, au choix : prudent, équilibré ou dynamique (les formulations peuvent varier), les fonds flexibles sont des OPCVM qui reposent sur une approche opportuniste des marchés. Il s’agit de s’exposer au maximum à la hausse des marchés et d’en supporter la baisse au minimum en faisant varier l’allocation du portefeuille.

    Les fonds flexibles sont donc en théorie moins corrélés au marché action que des fonds classiques. Il est particulièrement important de vérifier que c’est bien le cas. Il est également très important d’étudier la corrélation des fonds avec les autres marchés pour bénéficier des effets de la diversification.

    Les fonds flexibles sont parfois agrémentés d’une étiquette “patrimoniale” derrière laquelle il est bon de savoir lire. Vous pouvez retrouver notre article Investir dans les fonds patrimoniaux consacré à ce sujet pour en savoir plus.

    LES FONDS FLEXIBLES LES PLUS INTÉRESSANTS EN TERMES DE PERFORMANCE, VOLATILITÉ ET MAX DRAWDOWN

    Une analyse Quantalys récente met en lumière les fonds flexibles qui ont su limiter les dégâts lors de l’année 2018, particulièrement mouvementée sur les marchés financiers. 118 fonds de l’Observatoire Quantalys de la gestion flexible ont enregistré une performance négative l’an dernier et seulement deux fonds affichent une performance positive pour 2018. Dans ce contexte, on s’intéressera à identifier les fonds présentant des performances significatives sur les 3 dernières années mais aussi ceux qui ont affiché la plus faible volatilité sur 3 ans et ceux qui affichent les meilleurs résultats en matière de Max Drawdown.

    Les 3 fonds flexibles affichant la plus basse volatilité sur 3 ans


    3. Alterna Plus
    Ce fonds de la société de gestion Actis Asset Management appartient lui aussi à la catégorie Allocation flexible prudent Monde. Il affiche une volatilité de 2,93 %. Ce fonds affiche également une performance annualisée 3 ans tout à fait intéressante. Il se situe en effet dans le premier quartile de sa catégorie.

    Sur 3 ans, les actions Monde enregistrent une volatilité de 11, 85 %.

    Même si les performances passées ne présagent en rien des performances futures, elles restent malgré tout un bon indicateur, même si comme on vient de le voir dans cet article, les performances d’un fonds ne peuvent pas se juger sur une période aussi courte. Notez aussi que l’analyse des phases baissières ainsi que l’analyse de la volatilité et du Max Drawdown est, pour un fonds flexible, riche d’enseignements.

     

    Leave a reply →